NHƯ MAI : Bientôt une exposition d’un peintre Viêt kiêu MAI THU – 16 JUIN au 24 OCTOBRE 2021 au Musée des Ursulines, MACÔN, FRANCE

Bientôt une exposition d’un peintre Viêt kiêu11/05/2021 15:56″Mai-Thu (1906-1980), écho d’un Vietnam rêvé » est l’intitulé d’une exposition qui sera ouverte du 16 juin au 24 octobre 2021 au musée des Ursulines, à Mâcon en France. La première rétrospective jamais dédiée au travail du peintre français d’origine vietnamienne Mai Trung Thu.

Brochure de l’exposition « Mai-Thu (1906-1980), écho d’un Vietnam rêvé ».Photo: Musée des Ursulines/CVN

Le musée des Ursulines à Mâcon ouvrira, du 16 juin au 24 octobre 2021, une exposition dédiée au peintre Mai Trung Thu, alias Mai-Thu (1906-1980).

Pour cet évènement, le musée réunit plus de 140 œuvres originales de l’artiste parmi lesquelles des huiles sur toile, des peintures sur soie, des dessins, photographies et lithographies. Une grande majorité des œuvres présentées n’a jamais été montrée au public.

Séjournant à Mâcon de 1940 à 1941, ce peintre français d’origine vietnamienne est pionnier de l’art moderne vietnamien et maître de la peinture sur soie. L’exposition est une occasion de découvrir son style personnel, empreint de poésie, où la ligne et la couleur sont mises au service de scènes inspirées par la vie traditionnelle vietnamienne.

Selon le musée des Ursulines, l’exposition exceptionnelle est organisée en partenariat avec le musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris, et avec le soutien et la participation de Madame Mai Lan Phuong, fille de l’artiste. Elle bénéficie par ailleurs du soutien financier de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Cette exposition est reconnue d’Intérêt National par le Ministère de la Culture. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Brève bibliographie de Mai-Thu

Tableau prêté par Inès Dô Ngoc  pour l’exposition au musée des Ursuline du 16 juin  au 24 octobre 2021. Photo : Archives/CVN

Selon Wikipedia, le peintre Mai Trung Thu, de son nom d’artiste Mai-Thu, est né le 10 novembre 1906 à Kiến An près de la ville de Hai Phong, au Nord Vietnam. Il est décédé le 10 octobre 1980 à Clichy en France.

Mai-Thu est un fils d’une grande et honorable famille tonkinoise. Son père Mai Trung Cat est un mandarin aux fonctions importantes, haut dignitaire de la Cour de Huê.  

Faisant partie de la première promotion, de 1925 à 1930, des élèves de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine, Mai-Thu est connu depuis la fin des années 1950 grâce à ses représentations d’enfants, peintes à la gouache sur soie. Ces œuvres, largement diffusées par des reproductions ont contribué à la connaissance de la vie traditionnelle vietnamienne, aussi bien en temps de paix que dans la tourmente de la guerre du Vietnam.

Toute l’œuvre de Mai Thu est d’une composition très rigoureuse, ne laissant rien au hasard. C’est l’unité par les couleurs, les formes, les lignes et l’espace qui lui donnent sa personnalité.

Cinéaste et photographe amateur, c’est aussi un musicien qui exprimera cette passion au travers de toutes les époques de sa peinture.Minh Hang/CVN

Impact du peintre Mai-Thu dans le cœur d’une Viêt kiêu
Le peintre Mai-Thu et ses œuvres sur enfants.  Photo : Archives/CVN
Lorsque Inès Dô Ngoc m’a envoyé les informations sur le tableau qu’elle prête au musée des Ursulines pour l’exposition à Mâcon, le déclic me fait revenir dans les années de la guerre du Vietnam.

En effet, nous étions à Paris un groupe de jeunes Vietnamiens réunis autour du peintre Mai-Thu, du professeur Hoàng Xuân Han et de leurs amis pour simplement les écouter parler de l’art, de la philosophie, des lettres du président Hô Chi Minh et à la fin nous donner des informations sur la guerre au Vietnam.

Je me souviens d’avoir vu le tableau « La Prière », de Mai-Thu daté de 1963, représentant cinq enfants les mains jointes avec ferveur. Quand Mai-Thu peint ce tableau, il veut exprimer le désarroi que lui inspire le sacrifice du moine bouddhiste Thich Quang Duc, qui s’immole par le feu le 11 juin de cette année-là à Saïgon : celui-ci voulait ainsi protester contre la répression anti bouddhiste exercée par le pouvoir du président catholique Ngô Dinh Diêm au Sud Viet Nam. Mai-Thu exprime aussi par ce tableau son dissentiment au régime dictatorial sud-vietnamien responsable de la guerre civile avec le Nord Viet Nam.

En venant à Macon, nous pourrons non seulement voir les œuvre de Mai-Thu, revivre nos émotions d’antan, mais encore visiter la maison natale d’Alphonse de Lamartine, cet illustre Mâconnais, grande figure du Romantisme aux idées républicaines avant-gardistes, qui a durablement marqué l’histoire littéraire et politique française. Nhu Mai/CVN

https://www.lecourrier.vn/bientot-une-exposition-dun-peintre-viet-kieu/920696.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.