Jour : 13 février 2020

Une ethnomusicologie de la France : entre mémoire et histoire

Dimanche 19 avril 20151h 19mn

Une ethnomusicologie de la France : entre mémoire et histoire

Nous restons en France découvrir des musiques d’un monde oublié, d’une époque qu’on sépare souvent de notre présent, et de catégories que tout semble opposer : savant et populaire, hauts et bas instruments, amateur et professionnel, médiéval et contemporain, revival et patrimoine.

Une ethnomusicologie de la France : entre mémoire et histoire
Aube sur le village de Saint Jean Pied de Port dans les Pyrénées , © Getty / Ondacaracola photography

L’histoire pour liant, c’est la recherche de toute une vie en France sur ces questions que nous livre ce soir Luc-Charles Dominique, alors en route pour La Gascogne.

Carte de Cascogne
Carte de Cascogne

► Luc Charles-Dominique

Luc Charles-Dominique ©DR
Luc Charles-Dominique ©DR

Luc Charles-Dominique est Professeur d’ethnomusicologie à l’Université Nice-Sophia-Antipolis. Ses recherches sont en anthropologie musicale historique (personnage historique du ménétrier, influence des musiques tsiganes sur la musique française, symboliques du sonore, anthropologie des classifications organologiques), en épistémologie (ethnomusicologie et histoire), en ethnomusicologie de la France et de la Méditerranée (anthropologie de la modernité, patrimonialisation).

Il est l’auteur de très nombreux articles publiés en France, Angleterre, Suisse, Italie, Canada, Espagne et de plusieurs ouvrages d’anthropologie musicale historique, dont Les Ménétriers français sous l’Ancien Régime, Paris, Klincksieck (1994) et Musiques savantes, musiques populaires : les symboliques du sonore en France (1200-1750), Paris, CNRS (2006). Il a par ailleurs dirigé plusieurs ouvrages collectifs d’ethnomusicologie.

Directeur de collections bibliographiques et discographiques d’ethnomusicologie, il a au total enregistré et publié 18 disques et été distingué 5 fois par l’Académie Charles Cros. Il est co-fondateur du CIRIEF (Centre International de Recherche Interdisciplinaire en Ethnomusicologie de la France) qu’il préside depuis sa création en mars 2007. Il est depuis 2013 membre de l’Institut Universitaire de France.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le Blog de Luc Charles-Dominique

Bruno Messina a publié un entretien-portrait de Luc Charles-Dominique, dans le numéro 25 des Cahiers d’Ethnomusicologie (« Une histoire ethnomusicologique : entretien avec Luc Charles-Dominique  », p. 219-244.

► Lire, voir, entendre Luc Charles-Dominique

Livres 

1984 : 800 ans de musique populaire à Toulouse, Toulouse, Éditions du Conservatoire Occitan. 110 pages.  
1987 : Musique populaire en pays d’Oc, Toulouse, Éditions Loubatières. 32 pages.  
1989 : Musiques et chants de la Révolution dans le Midi Toulousain, Toulouse, Éditions Conservatoire Occitan, CLEF 89. 180 pages.  
1994 : Les Ménétriers français sous l’Ancien Régime, (préface de François LESURE), Paris, Klincksieck, 335 pages.  
2002 : – (avec Jérôme CLER), La Vocalité dans les pays d’Europe méridionale et dans le bassin méditerranéen, Actes du colloque international de La Napoule, mars 2000, Parthenay, FAMDT, 2002, 232 pages.  

(avec Pierre LAURENCE), Les hautbois populaires. Anches doubles, Enjeux multiples, Parthenay, FAMDT, 2002, 296 pages.  
2006 : Musiques savantes, musiques populaires : les symboliques du sonore en France (1200-1750), Paris, CNRS, 2006, 264 pages. [Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros 2007].  
2008 : (avec Yves DEFRANCE), L’Ethnomusicologie de la France : de « l’ancienne civilisation paysanne » à la globalisation, Actes du colloque de Nice, nov. 2006, Paris, L’Harmattan, 2009, 496 pages (Collection Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l’espace français).  
2009 : (ed.), Mémoire, traces, histoire, édition des Actes du colloque de Nice Mémoire, traces et histoire dans les musiques de tradition orale (16-17 octobre 2008), Cahiers d’ethnomusicologie, n° 22.  
2014 : (avec Yves Defrance et Danièle Pistone) (dir.), Fascinantes étrangetés. La découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle, Paris, L’Harmattan, 407 pages. 

Disques 

 En tant que musicien et participant :

– Musica Nostra, musica del poble. Riga-Raga. 1979. (33 tours).
– Per Tener Cap. Riga-Raga. 1979. (45 tours).
– Bal Oc’he. Lo Jaç. 1982. (33 tours).
– Danses autour du monde. (Sous la direction de Claude Flagel). 1980. (33 tours).
– Carnaval es arribat. Ballets Occitans de Toulouse. 1981. (33 tours).
– Carnaval Tolosa 1984. Comité d’Organisation du carnaval Universitaire. (45 tours).
– Calabrun, 1997 (CD)
– Luc Charles-Dominique, Musique des Violoneux de Gascogne, 2000, 5 Planètes (CD) (Bravos de Trad’Magazine, **** Monde de la Musique, « Coup de cœur » de l’Académie Charles Cros).
– Calabrun : Fisança, 2002 (CD).

 Source : La Société française d’ethnomusicologie

► Le fil musical de l’émission

La procession de la Fête Dieu à Aix-en-Provence au débur du XVIIIè siècle
La procession de la Fête Dieu à Aix-en-Provence au débur du XVIIIè siècle

• Témoignage de Marie Vignault sur Pigalhe, joueur de hautbois
 recueilli par Luc Charles-Dominique  

Musique traditionnelle française : Hérault

 • La neige (Extrait du disque Hérault : La bouvine, chansons contes et musiques de fêtes)
 Bal champêtre :
 Alain Charrié, hautbois langdocien
 Elisabeth Assens, clarinette
 Laurent Eurly, hautbois languedocien
 Brigitte Mouchel, tuba baryton
 (Atlas Sonore En Languedoc-Roussillon Centre – CLMRDT 1018)  

Musique traditionnelle française : Lot et Garonne

 • Rondeaux  (Extraits du cahier d’André Trignac)
 Disque musique des violoneux de Gascogne (Cinq Planètes 1999)

Walter Johann Nepomuk

 • Les plaisirs du Parnasse, serenata a un coro di violini
 David Plantier, violon et direction
 (ZZT)  

Musique traditionnelle française : Languedoc

 • Imitation de la bodega (cornemuse)
 Collecte Xavier Vidal
Chant et imitation de la cornemuse
 Collecte Charles Alexandre
 Disque Anthologie de la cornemuse du Haut-Languedoc (BOMPLR04)

Musique traditionnelle française : Toulouse

 • Rondeaux, danse de Gascogne
 Joseph Romeo, violon
 (Phonothèque Centre Occitan Des Musiques Et Des Danses)

• Témoignage de Marie Vignault sur Pigalhe, joueur de hautbois
 recueilli par Luc Charles-Dominique  

Musique traditionnelle française : Hérault

 • La neige (Extrait du disque Hérault : La bouvine, chansons contes et musiques de fêtes)
 Bal champêtre :
 Alain Charrié, hautbois langdocien
 Elisabeth Assens, clarinette
 Laurent Eurly, hautbois languedocien
 Brigitte Mouchel, tuba baryton
 (Atlas Sonore En Languedoc-Roussillon Centre – CLMRDT 1018)

Musique traditionnelle française : Centre

 • Angélus du jeudi Saint, Chant de quête dit « L’roulée des œufs »
 Marcel Pichonnet
 Collecte Claudie Marcel-Dubois
 (Frémaux et Associés – FA 5260/4)  

Musique traditionnelle française : Bayonne

 • Cris de la rue
 Carlito Oyarzun
 Collecte Alan Lomax
 (Rounder CD 82161)

Musique traditionnelle française : Sud-Ouest, Landes

 • Rondeaux joués au violon
 Henri Dauba, violon
 (Frémaux et Associés – FA 5265)

François-André Danican Philidor

 • Entrée de Monsieur de Liancourt, ballet du Roy
 Marcel Pichonnet
 Concert Des Nations
 Jordi Savall
 (Alia Vox – AV9824)  

Musique traditionnelle française : Tarn

 • La craba del mones
 Henri Escorbiac
 Collectage la talvera
 (Disque Bodega, bodegeaires !)
 Anthologie de la cornemuse du Haut-Languedoc (BOMPLR04)

Musique traditionnelle française : Haut-Languedoc

 • Aquo’s la matiniera
 Louis Mas
 Collectage Alexandre Charges
 Anthologie de la cornemuse du Haut-Languedoc (BOMPLR04)

Johann Christoph Pez

 • Rondeaux en do mineur pour 2 hautbois  (Extrait de Musicalische aufwartung)
 Hildebrandsche Hoboisten Compagnie
 Musicaphon (Klassik Center Kassel) – 000050FLC

Musique traditionnelle ciudad

 • Manchas
 Musiciens des menetriers de Zaragoza
 Disque : Zaragoza-Historia (Flos Florum)

Heinrich Ignaz Franz Biber

 • Mystery Sonata  (Extrait des Sonates du Rosaire)
 John Holloway, violon
 Davitt Moroney
 (Virgin Classics 1990)

Giovanni Paisiello

 • Marche funèbre à l’occasion de la mort du général Hoche
 Chœur et Orchestre du Capitole de Toulouse
 Direction Michel Plasson michel
 (EMI 7494702)

Charles Helfer (Reconstitution musicale)

 • Messe pour les funérailles des ducs de lorraine, procession d’entrée pour sacqueboutes cornet et tambour et chœur a cappella    • Marche funèbre pour cornet sacqueboutes et tambour : procession des chanteurs
 Saqueboutiers de Toulouse
 A Sei Voci ensemble vocal
 Direction Bernard Fabre-Garrus
 (Astree – E8521)

Musique traditionnelle française : Midi-Pyrénées

 • A labastida, chanson du lauragais
 Conservatoire Occitan de Toulouse
 Rénat Jurié, violon
 Xavier Vidal, chant
 (Ariane – SCEN ARI 1350)L’équipe de l’émission :

Claudie Marcel-Dubois, pionnière de l'ethnomusicologie de la France

Samedi 8 février 20205 min

Claudie Marcel-Dubois, pionnière de l’ethnomusicologie de la France

L’ethnomusicologue Claudie Marcel-Dubois a arpenté la France pendant 40 ans, enregistreur à la main, pour collecter des musiques et chants de tradition orale. Des enquêtes de terrain riches aussi d’entretiens, de mise en valeur de langues régionales et d’histoires diverses.

Claudie Marcel-Dubois, pionnière de l'ethnomusicologie de la France
Claudie Marcel-Dubois enregistre la conteuse Euphrasie Pichon. Baraize, Indre, 1946. , © Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée

Elle s’appelle Claudie Marcel-Dubois, elle est morte le 1er février 1989 après avoir consacré sa vie à la musique, celle que l’on appelait folklorique et que l’on nomme traditionnelle aujourd’hui… 

Cet enregistrement date de 1939, il a été collecté en Basse-Bretagne lors d’une première enquête qui marque le début d’une longue histoire, celle de l’ethnomusicologie en France, celle de l’ethnomusicologie de la France. Deux ans plus tôt, le musée des arts et traditions populaires est créé à Paris. Claudie Marcel-Dubois devient la responsable du programme musicologique de cet établissement. 

Une autre femme la rejoint dans cette aventure : Maguy Pichonnet-Andral. Et toutes les deux deviennent donc des pionnières…Munies d’enregistreurs, de carnets et d’appareils photos, elles arpentent le territoire français et elles collectent… des sons, des chants, des musiques, des témoignages, des histoires… Claudie Marcel-Dubois et Maguy Pichonnet-Andral sont les premières chercheuses à réaliser ce genre d’enquêtes ethnomusicologiques en France.à réécouterémission19/04/2015Carnet de voyageUne ethnomusicologie de la France : entre mémoire et histoire

A partir de 1946 et pendant presque 40 ans, ces deux ethnomusicologues vont enregistrer un immense corpus de musiques de tradition orale françaises. Claudie Marcel-Dubois s’intéresse aussi aux instruments de musique. 

Elle les enregistre bien sûr, mais elle cherche aussi à comprendre leur utilisation et leur fabrication. En 1956, elle se rend dans les Hautes-Pyrénées, à Campistrous, et collecte un enregistrement sur la confection d’une anche simple à partir d’une plume d’oie. 

Conserver les langues régionales

Au-delà de la musique, le travail de Claudie Marcel-Dubois et de Maguy Andral permet aussi de conserver, de garder une trace des langues régionales, et puis d’autres langues un peu plus particulières comme celle des siffleurs de la vallée d’Aas dans les Pyrénées-Atlantiques dans les années 60. 

Autant de documents précieux, tellement précieux que Claudie Marcel-Dubois et Maguy Andral ont suscité quelques polémiques (lire l’article de François Gasnault et MArie-Barbara Le Gonidec sur le sujet) notamment en conservant leurs recherches, en les gardant privées. 

Depuis, ces enregistrements restent encore peu accessibles… Mais plus pour longtemps grâce à un projet intitulé _Les Réveillés. U_n projet mené par l’ethnomusicologue Marie-Barbara Le Gonidec, l’historien François Gasnault et la documentaliste Florence Neveux. Tous les trois veulent mettre en ligne les quelques 100 000 documents collectés à travers les enquêtes de ces deux figures de l’ethnomusicologie en France. à lire aussiarticle01/03/2019Un projet pour réveiller les musiques de la France rurale des années 1930 à 1980

Crédits dans l’ordre d’apparition :

  • Enregistrement du département d’ethnomusicologie du MNATP, inventaire n°1953.7.9, 24 juin 1953, Ile-de-Batz (Finistère), Claudie Marcel-Dubois s’entretien avec Yves Bellec sur les chants de marins. Archives nationales/Mucem. 
  • Cet extrait sonore permet d’entendre la voix de Claudie Marcel-Dubois questionnant Joseph Prat sur la fabrication d’une anche simple à partir d’une plume d’oie.
    Campistrous (Hautes-Pyrénées), 28 mars 1956. Archives nationales 20130007/16 (N° d’inventaire MNATP 1956.3.59)
  • Entretien avec Pierre Soustrade et Jean-Pierre Carrère-Poey sur le langage sifflé en usage en vallée d’Aas. Ce langage se base sur l’occitan béarnais, et non sur le français, comme les informateurs le font comprendre à Claudie Marcel-Dubois et Maguy Andral.
    Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques), 25 septembre 1963.

Merci aux Archives Nationales pour la diffusion des enregistrements dans cette chronique-L’équipe de l’émission :